Clos de Mounissens - Vin biologique - Biodynamie - Saint Pierre d'Aurillac
Clos de Mounissens - Vin biologique - Biodynamie - Saint Pierre d'Aurillac

Millésime 2008: La volonté fait l'homme

Alors que les vendanges 2007 s'achèvent un peu partout sous une très belle arrière saison ( Alain va nous sortir encore de beaux sauternes ! ), je suis tout à la fois comme grogui par cet échec, même si je n'ai pas tous les torts, et en parti apaisé de n'avoir pas à faire de vin vu la faible qualité des jus sur ce millésime ( encore une année en 7 ). Mais il faut réagir, je ne pourrais pas faire l'impasse d'une récolte deux années de suite. je me mets en quête d'un pulvérisateur qui puisse répondre à mes exigences, à savoir accepter des préparats très épais qui bouchent les systèmes classiques à buses, travailler à faible volume hectare, et microniser le liquide pour couvrir le feuillage et assurer une bonne pénétration. Après enquête auprès de collègues bio et non bio, je contacte l'entreprise Chabas qui vient le 20/11/2007 faire un essai à la maison. Test concluant, je passe commande avec une livraison prévue fin février.

Hélas la promesse n'est pas tenue et c'est finalement le 24 mars que l'appareil arrive. La mise en service ne se fait que le lundi 7 avril au matin. Triste matin puisque dans la nuit la température est descendue jusqu'à -5°C, et qu'il fait un soleil superbe aux premières heures de l'aube !!!

Je pense de suite aux cabernets francs et aux merlots qui sont déjà au stade 3-4 feuilles étalées, donc très sensibles.

La prise en main de la nouvelle machine est plutot délicate, d'autant plus que son poids et son porte a faux ne sont pas compatible avec des sols mouillés. Je ne peux donc pas passer les premiers cuivres partout, ce qui aura son incidence plus tard.

Le primtemps est à l'image de celui de 2007, alternance de pluies, de chaleurs lourdes et de brusques réfroidissements. Même scénario que l'année passée, mais en pire. La pression mildiou explose très vite, malgré le retard des vignes du au gel. Mais à la différence de 2007, les préparats sont mieux appliqués et de ce fait, la maladie est sérieusement freinée, hormis sur les parcelles à coté de la maison qui n'ont pas pu être protégées dès le début. La floraison est très longue et très hétérogène, les sorties ne sont pas nombreuses sur les rouges mais on évite la coulure en agissant sur le processus bore. Le sémillon par contre a subi le gel de plein fouet, même les contres bourgeons ont grillé par le froid. Je n'aurais pas de vin blanc cette année !!

L'été est en demi teinte, les journées peuvent être très lourdes ( le taux d'hygrométrie de l'air ne descend pas en dessous de 60% ), les nuits sont assez fraiches. Ces gros nuages noirs porteurs d'humidité qui viennent d'Espagne balayent le ciel régulièrement ( comme en 2007 ) et ne sont chassés que par des vents de Nord-Nord Ouest frais. Malgré ces conditions peu favorables, les vignes résistent assez bien et les raisins murissent doucement.

Le temps des vendanges approche et on peut constater que la taille des raisins n'augmente pas ( une conséquence du gel ). Les peaux sont très épaisses et il y a peu de jus. On commence le 26/09 par les merlots et on achève le 05/10 par les cabernets.

Au final, on ramasse 50% de caissettes en moins par rapport à une année normale, et dans les cuves c'est pareil, le volume est faible, mais la matière est mûre avec une très belle acidité. Pour la première fois les jus sont violine, alors que j'ai d'habitude des jus tirant vers le rouge orangé.

Pour la première fois aussi je chauffe les cuves durant la phase d'extraction, car la température dehors ( et dans le chai ) chute très vite début octobre, surtout la nuit. J'écoule ce peit monde le 01/11 et j'entonne en suivant. J'ai dans l'idée qu'il va rester plus longtemps que les autres dans les barriques !!!!

L'arrière saison est plutôt sèche, et je profite de la charge de travail en moins dans le chai pour passer plusieurs fois du Maria Thun avant que les sols soient impraticables.

<< Millésime précédent

Millésime suivant >>

 

David POUTAYS - CLOS DE MOUNISSENS - Vin Biologique, biodynamie - 33490 SAINT PIERRE D'AURILLAC (Gironde) - +33 (0)5 47 82 08 22

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération - Réal. Sébastien NARBEBURU ©2003-2017 - Mentions Légales - xhtml1.0 css