Clos de Mounissens - Vin biologique - Biodynamie - Saint Pierre d'Aurillac
Clos de Mounissens - Vin biologique - Biodynamie - Saint Pierre d'Aurillac
Le hameau de Mounissens - Saint Pierre d'Aurillac

Le Hameau de Mounissens

La biodynamie - vortex obtenu lors de la dynamisation

Dynamisation

Le choix de poursuivre

Le hameau de Mounissens fait partie de la commune de Saint Pierre d'Aurillac (Gironde), village de 1200 habitants dans le Sud-Gironde, situé à 45km au sud de Bordeaux en suivant le cours de la Garonne. Le hameau fut fondé par mes ancêtres - tonneliers, arboriculteurs et viticulteurs - en 1710. Quand le temps de la retraite est arrivé pour mes parents fin 2002, le choix de poursuivre, mûri depuis bien des années et des rencontres, s'est imposé comme une évidence.

Et comme l'indépendance et la liberté d'agir sont des valeurs qui m'animent très profondément, j'ai refusé le monde de l'agrochimie pour revenir à un comportement plus responsable, respectueux de l'environnement.

Vers la biodynamie

Je me suis alors orienté vers la biodynamie*. Ma rencontre en 2001 avec Alain Déjean - Domaine de Rousset-Peyraguey à Sauternes - a été déterminante dans la compréhension de l'œuvre de Rudolf Steiner*, fondateur de la science spirituelle anthroposophique* dont découle la Bio-Dynamie: pas une méthode mais une recherche permanente des liens subtils qui unissent les êtres vivants, la Terre et l'Univers entre eux, afin de favoriser cet équilibre fragile que l'homme sans cesse détruit.

Ce travail est réalisé en commun avec d'autres paysans, maraîchers, arboriculteurs, éleveurs au sein d'une association. Nous étudions le Cours aux Agriculteurs et les connaissances de la science spirituelle anthroposophique sans lesquels la pratique de la biodynamie reste dépourvue de sens, puisque "méthode". Travail d'une vie, questionnement sans relâche, permettant de développer la sensibilité, la perception connaissante de ce qui doit être fait pour produire des aliments de goût, sains, d'une grande énergie, tout en redonnant à la Terre ces énergies que les plantes et les animaux puisent.

En complément de la biodynamie, nous travaillons les ponts bactériens* selon les travaux de Louis Claude Kervran* basés sur les transmutations biologiques. Il montre le rôle fondamental du magnésium et de la fusion froide dans tous les organismes vivants. Hélas il n'existe en France aucun groupe de recherche sur le vivant en agriculture. Pour quelles raisons?

Des pays comme les USA, la Chine, la Russie, le Japon ou encore l'Italie ont entrepris des programmes sur la fusion froide.

Autre initiative: la Suisse s'est dotée depuis 1973 d'un centre - l'Institut de Recherche pour l'Agriculture Biologique - qui étudie, analyse et compare scientifiquement les aliments issus des trois types d'agriculture: conventionnel (chimique), biologique et bio-dynamique. 60 chercheurs, des fonds privé-public pour l'indépendance, un travail de fond pour une agriculture vivante et viable.

Beaucoup de chercheurs, tel Claude Bourguignon, rompent désormais avec l'INRA ou le CNRS, afin d'étudier librement, sans contrainte administrative ou financière qui oriente leurs travaux dans le sens souhaité par les firmes agro-chimiques.

Reflexion pour l'avenir

Il y a tant à apprendre de la nature qui nous fasse remettre en cause nos certitudes: l'homme ne domine pas le monde, il est son centre conscient, connaissant, pensant. Que l'humble démarche de vous livrer mon meilleur vin, authentique expression du terroir qui l'a fait naître, puisse trouver un écho dans vos verres!

«Le vin est la plus saine et la plus hygiénique des boissons Louis Pasteur 1880». C'était il y a longtemps...

David POUTAYS - CLOS DE MOUNISSENS - Vin Biologique, biodynamie - 33490 SAINT PIERRE D'AURILLAC (Gironde) - +33 (0)5 47 82 08 22

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Consommez avec modération - Réal. Sébastien NARBEBURU ©2003-2017 - Mentions Légales - xhtml1.0 css